Actualités / Conseils municipaux / Slider / 30 septembre 2019

29 août 2019, un conseil municipal éprouvant …

29 août 2019, un conseil municipal éprouvant

En bref, pour aller vite :

  • Séance du 29 août 2019 – Durée 2h00 : 16 délibérations adoptées à l’unanimité
  • Ambiance très tendue, le maire refuse tout débat démocratique au sein du conseil, son agressivité est croissante avec des menaces incessantes d’expulsion par le policier municipal.
  • L’approbation du PV précédent a fait émerger de nouvelles révélations sur l’assainissement collectif… et a montré que toutes mes propositions ont été ignorées ou refusées par le maire depuis 2015.
  • Les demandes de subventions : augmentation des coûts du court de tennis couvert et ses abords à plus de 2 millions d’euros – une aire de jeux aux Bonfillons à 440 000€ HT (dont 300 000€ achat du terrain) – une aire de jeux dans l’école maternelle à près de 170 000€ TTC – des travaux de terrassement sur 150 m de piste cyclable,  du rond point à l’entrée du chemin de la mairie,  à plus de 160 000 € (133 670€ HT).
  • L’approbation du règlement de la crèche de St Marc intègre une augmentation de la contribution journalière des parents. Le maire refuse d’envisager d’agrandir la crèche malgré les besoins (nombre d’agréments limité à 18 places)
  • Les conditions de conclusion d’un bail à ferme de 3,6 hectares de terrains communaux démontrent que le maire est plus préoccupé à régler des comptes personnels avec le maire de Vauvenargues que soucieux de l’intérêt général …

Avec mes sentiments dévoués,

Patrick Markarian

Pour lire le compte rendu complet, voir ci-dessous:

Séance du conseil municipal le 29 août 2019 – 37e réunion du conseil municipal depuis 2014 – Durée 2h00 : 16 délibérations étaient à l’ordre du jour adoptées à l’unanimité.

Ambiance …, le maire ouvre la séance en s’adressant à des personnes du public qui se saluent : « On ne parle pas pendant le conseil municipal !», et poursuit à l’adresse du conseil municipal: « Je rappelle certaines règles, … c’est le maire qui donne la  parole, on lève le doigt et je l’accorde … s’il y a des infractions à cette règle je donnerai des avertissements … Il poursuit d’un ton menaçant :  j’ai le pouvoir de police dans cette salle ! … et le policier municipal est là pour faire respecter l’ordre ! »

Mon commentaire :  Le maire fait preuve d’une agressivité et d’un autoritarisme croissants durant les séances du conseil en coupant la parole aux élus de l’opposition (ceux de la majorité sont le plus souvent muets …), en les pressant de terminer ou en la leur retirant avec fracas. S’ils n’obtempèrent pas, il les menace par des intimidations constantes d’expulsion. Notez que depuis près de deux ans le maire mobilise à chaque conseil notre policier municipal en uniforme qui se tient debout devant la porte durant plusieurs heures, … prêt à intervenir.

Depuis 2014, le comportement de M. Martin empire. Il s’est traduit par la démission de deux conseillers municipaux de sa majorité mi-avril 2016 (Eric Guillaume Jugnot et Paul Navarro), par le passage dans l’opposition de deux autres élus en septembre 2017 (Corinne Legras) et en décembre 2017 (Guillaume Sueur). Avec le départ d’une 5e élue qui a quitté la commune (Olivia Rivory), le maire a perdu 40% des conseillers élus sur sa liste de mars 2014.

– Point 1 de l’ordre du jour – Approbation du PV de la séance précédente (les principaux échanges sont reproduits ci-dessous en italique)

  • R. Martin : «… y a-t-il des observation sur le PV ? »
  • P. Markarian « page 3 du PV, je n’ai pas tenu de propos inconvenants ou insultants mais simplement vous avais demandé de cesser de m’interrompre car j’avais régulièrement obtenu la parole par M. Henry, présidant cette séance du conseil municipal. Les propos de C. Legras ne sont pas retranscrits dans le PV. Comme le maire persistait à ne pas le laisser parler, elle avait précisé que P. Markarian lui avait simplement demandé de le laisser finir … Qu’y a-t-il d’inconvenant ou d’insultant ? »

Mon commentaire : Les procés-verbaux de séance rédigés par le maire déforment et censurent invariablement nos interventions. Les PV ne traduisent pas l’obstruction systématique de M. Martin à tout échange constructif. Lors de l’approbation des PV, le maire refuse, de plus, de prendre en compte nos demandes de modifications.

  • P. Markarian : (C Legras, absente m’ayant donné pouvoir je communique ses observations)  : « page 4 du PV, je ne prétends pas que le PLU a été élaboré sans schéma d’assainissement ni plans de récolement je l’affirme comme peuvent en témoigner tous les conseillers de la majorité présents. Depuis 2015, M Martin n’a pas été capable de faire réaliser de plans de récolement. Les schémas d’assainissement n’ont que peu d’utilité en urbanisme sans plan de récolement actualisé. Rappelons que certaines zones du PLU ont été mises par M Martin en zones urbaines bien que non reliées à l’assainissement mais simplement reliables …»
  • P. Markarian : « je demande à rectifier le PV (page3) sur le même sujet, la commune a payé une facture de 13 878 € à Prima Provence pour assurer le relevé du réseau d’assainissement en septembre 2015. Il n’est pas concevable que depuis 4 ans les plans ne soient pas disponibles. Je réitère donc comme Corinne Legras ma demande de communication… » (pour voir la facture de 13 878€, cliquez sur : DEC -2015-81-11)
  • R- Martin : « Mme Legras qui a quitté ma majorité, a voté toutes les extensions de réseaux et elle avait tous les plans de réseaux qui ont été réalisés ! … comme le chemin des Cistes a fait l’objet d’un réseau d’assainissement qui est monté, et je l’avais dit à Guillaume Sueur – qui semble avoir quitté l’opposition – qu’il pouvait se rendre compte qu’il y avait bien des tabourets de raccordement … Tous les plans du réseau peuvent être consultés. »
  • G Henry : « Je confirme qu’il y a de nombreux plans de récolement et chaque fois qu’il y a eu des travaux. … il y a bien pour chaque chemin traité un plan de récolement du réseau. »
  • JP Lechten : « je voudrais dire que pour tous les travaux il y a un plan qui existe, le raccordement avec les plans anciens y figure… »
  • P. Markarian : « Mme C . Legras a demandé par écrit (je suis interrompu brutalement par le maire) « Vous n’avez pas la parole !! (en criant, il dit « 2ème avertissement !!! » (avant expulsion… ). « Je termine M. Martin. Mme Legras a écrit à M. Henry pour demander les plans des réseaux de Garenne et des hauts des Favoris, vous avez répondu qu’ils ne sont pas disponibles. ».
  • R. Martin : « Vous n’avez pas la parole !!! – Non c’est faux ! Elle n’a pas demandé ça ! »

Mon commentaire : Depuis 2016, les décisions d’extension du réseau d’assainissement collectif prises par le maire et quelques conseillers de sa majorité, s’opèrent à l’abri des regards indiscrets…Dès l’origine l’opacité des choix des chemins dotés du réseau a été la règle comme toutes les décisions d’extensions prises par la suite.

Toutes mes propositions sur le sujet sont restées sans réponse :

  • En avril 2015, je demandais au maire un débat prospectif et concerté avec les habitants et la communication des descriptifs détaillés des réseaux (que M. Martin appelle « plans de récolement ») pas de réponse (pour lire le courrier au maire cliquez sur : lettre du 29 avril 2015) ;
  • En juin 2015, je soulignais le déficit démocratique de l’absence de concertation sur les extensions projetées. Je proposais la création de commissions municipales et extra-municipales avec des St Marcais volontaires sur tous les sujets relatifs à l’urbanisation de la commune pas de réponse (pour lire le courrier au maire cliquez sur : lettre du 25 juin 2015) ;
  • En mars 2016, je sollicitais la mise à l’ordre du jour d’un conseil municipal de la question de l’élaboration du PLU sachant que le développement du réseau d’assainissement collectif avait des implications sur les orientations futures d’aménagement et d’urbanisme de la commune pas de réponse(pour lire le courrier au maire cliquez sur : lettre du 7 mars 2016) ;

C. Legras a aussi demandé par écrit à plusieurs reprises la consultation des plans de récolement en vain. Lors de la séance du 29/08/2019, le maire prétend que nous n’avons jamais demandé ces plans (pour lire les dernières demandes de communication cliquez sur : mails C-Legras/G-Henry). Quand le maire affirme que tous les plans sont consultables c’est faux. Le 20 septembre 2019, M. Martin a lui-même refusé à C- Legras l’accès à ces documents. Pourquoi cacher ces informations ? Y a-t-il des arrangements … ?

Si le secret est entretenu autour de ces plans, c’est pour l’unique motif que le maire a décidé de retenir, dans le PLU, comme critère exclusif de classement en zone constructible (zone U) le raccordement au tout-à-l’égout. Ce choix a pour effet de classer en zone naturelle avec risque incendie feux de forêt exceptionnel (Nhf1) 50% des secteurs actuellement urbanisés et habités de St Marc  alors que le critère du raccordement au tout-à-l’égout n’est pas légalement obligatoire.

 Point 2 : Le coût de construction du court de tennis couvert, du club-house dépasse les 2 millions d’euros (2 021 833 €) et nécessite une nouvelle demande de subvention de 234 861€

J-P Lechten explique que la demande de subvention est due à l’augmentation du coût de la construction entre 2017 et 2019. Il évoque aussi des problèmes techniques notamment liés à la hauteur du réseau d’assainissement de la salle de sports mis en place en 2016. Celui-ci a dû être démoli et reconstruit pour relier le nouveau club-house.

Les échanges en séance sur la délibération sont reproduits en italique.

  • P. Markarian : « Je note que le coût prévisionnel de ces travaux passe à plus de 2 millions d’euros. Je souhaiterais connaitre la répartition des coûts entre le court de tennis, le club house et les aménagements. En effet, le maire refuse de réunir toute commission d’appel d’offre permettant d’avoir l’information sur les marchés publics (MAPA) de la commune. Ainsi, il décide seul de l’attribution des MAPA,  procédure qui reste très obscure. Rappelez-vous M. Martin toutes les entraves que vous avez mises avant que je puisse consulter le dossier relatif aux travaux d’assainissement en 2014. J’ai été obligé de saisir la CADA, celle-ci vous a ordonné de me communiquer le dossier … » (pour consulter cet épisode mémorable cliquez sur : CADA- MAPA). … Enfin, je constate que vous n’avez pas de programmation pluriannuelle des travaux. Cela vous a obligé à démolir le réseau d’assainissement mis en place en 2016 pour la salle de sports et à en reconstruire un nouveau dirigé vers la RD10 pour raccorder le club-house. Une programmation prévisionnelle permettrait une gestion plus avisée des deniers publics … »
  • J-P Lechten  : « … quand on a fait le réseau d’assainissement de la salle de sports, on n’avait pas d’idée sur les fondations du club-house, ce marché n’était pas lancé en 2016, et pour implanter le court de tennis couvert à cet endroit là, il a fallu dévier le réseau existant. C’est aussi simple que ça !»

Mon commentaire : La culture du secret de l’équipe municipale actuelle, la volonté permanente du maire de tout imposer sans concertation même les choix structurants pour la commune et le mépris affiché pour le jeu démocratique, reléguant le conseil municipal en chambre d’enregistrement, ont des conséquences graves sur les montants des travaux financés sur les impôts de tous les Saint-marcais. Les coûts encore provisoires du plateau sportif en sont un nouvel exemple.

Point 3 : Demande de subvention pour l’aire de jeux pour enfants des Bonfillons de 85 000 HT (102 000€ TTC). L’ensemble des travaux d’aménagement est évalué à 140 000€ TTC.

Les échanges sont reproduits en italique.

  • R. Martin :  « cette subvention, est la 1ère tranche correspondant aux travaux de terrassement, de clôture et d’accès. J’ajoute que je pratique énormément la concertation, j’ai fait une réunion et 15 personnes des Bonfillons sont venues. … » « Y-il-des observations ?. »
  • P. Markarian : « Je vous livre les remarques de Corinne Legras qui s’interroge sur la rationalité financière de ce projet pour une dizaine d’enfants aux Bonfillons. Sans remettre en question l’aire de jeu, c’est à son sens démesuré. »
  • « Pour ma part, j’observe que la réunion dite de concertation du 24 juillet a été organisée dans des conditions étonnantes : aucune convocation ni information préalable. Vous avez chargé M. Gankine résidant aux Bonfillons (qui n’est ni membre du conseil municipal ni chargé d’aucune fonction extra-municipale) d’inviter les habitants de son choix. En pratique, il a croisé une douzaine de personnes dans le hameau et leur a dit de venir à votre réunion ! Le conseil municipal n’a pas été prévenu et aucun conseiller n’y a assisté. Le compte rendu qui m’en a été fait, était plutôt favorable, puisqu’on ne peut être que favorable à une aire améliorant le confort des enfants et des habitants. Toutefois j’aurais souhaité que le conseil municipal ait pu participer à la réunion et connaitre ce projet pour délibérer ce soir. »
  • R. Martin : « … en ce qui concerne le coût de l’aire des Bonfillons de 440 000€ HT, le prix d’achat du terrain situé en zone urbaine avec vue sur la Ste Victoire, sa valeur je l’ai négociée de gré à gré, ça n’a pas fait l’objet d’une déclaration d’utilité publique ou d’une expropriation. Si ça avait été le cas, j’étais obligé quoiqu’il arrive de réaliser un jardin d’enfants. C’est-à-dire que, à terme, le maire et le conseil municipal peut en faire ce qu’il veut … »

Mon commentaire : Le coût de création de l’aire de jeux des Bonfillons est de 440 000€ HT (soit 528 000€ TTC) : 300 000€ pour l’achat du terrain (évalué par l’administration fiscale à 200 000€) auxquels s’ajoutent 140 000€ HT d’aménagements. Si le principe de l’aménagement d’un espace dédié aux enfants est concevable en revanche, les montants affichés sont disproportionnés.

S’agissant de la pseudo-concertation du maire, comment qualifier une sélection d’invités qui est le fruit du hasard de rencontres dans le hameau avec M. Gankine qui n’a aucune fonction ni à la mairie, ni d’élu local, ni de représentant des habitants des Bonfillons ?

Comme d’habitude le maire décide seul de tout. Il sait que je l’interpelle depuis près de 6 ans et a donc essayé de préserver les apparences … En réalité, il fait voter au conseil municipal une demande de financement alors que celui-ci n’a pas la moindre idée du projet. Enfin, demeurent dans le flou : l’entretien du jardin, la police de cet espace qui sera fermé à clefs … dont le maire veut, semble-t-il, confier la charge à une association. Ce jardin d’enfant verra-t-il le jour ? possible, sauf si le maire, comme il nous l’a dit, change d’avis plus tard et décide de donner une autre destination à ce terrain …

Point 4 : Demande de subvention pour l’aménagement de la cour de l’école de 85 000 HT pour une 1ère tranche de travaux;

Les échanges sur cette délibération sont reproduits en italique ci-dessous.

  • R. Martin : « C’est une estimation (102 000€ TTC), pour résoudre des problèmes d’eaux pluviales, il faut modifier la clôture avec la famille Dubern, il faut refaire un accès à la cour de l’école qui servira pour les soirées de St Marc, et des jeux pour enfants en séparant école maternelle et primaire. »… « y-a-t-il des observations ? »
  • P . Markarian : « le conseil municipal n’a jamais été informé de cette question. Vous demandez le vote d’une subvention de 85 000€ HT sur un projet dont le conseil municipal ignore tout. A cette 1ère tranche vous avez déjà prévu d’ajouter 55 550€ HT pour la création d’une aire de jeux dans l’école maternelle. Comme nous l’avons vu pour le dossier précédent vous décidez de tout seul et le conseil municipal doit entériner …»
  • R. Martin : « … il y a des compétences du maire qui est chargé d’organiser certaines choses, et celles du conseil municipal qui vote le budget avec des lignes de travaux et autorise le maire à demander des subventions. … Il est consulté aujourd’hui pour le vote d’une subvention. Je suis en parfaite légalité ».
  • P. Markarian : « … vous disposez de pouvoirs délégués en début de mandat par le conseil municipal (article L2122-22 du CGCT)- et d’une manière générale vous êtes chargé d’exécuter les décisions du conseil municipal (article L2122-21 du CGCT). La décision de créer ces jardins, d’acheter un terrain … ce sont des compétences du conseil municipal M. Martin. Le conseil municipal vous a délégué ses pouvoirs pour gérer les affaires courantes pas pour le squeezer, le contourner.
  • R. Martin : « Je ne le squeeze pas, toute ma majorité est au courant … »
  • J. Gallinier : « on a beaucoup travaillé, discuté des dossiers des Bonfillons, de l’école … entre nous. Vous vous n’avez pas à en connaitre ! »
  • P. Markarian : « Alors le conseil municipal n’a pas à connaitre les projets ? C’est ici le lieu de la délibération sur le fond des dossiers et vous demandez au conseil de voter une subvention sans connaitre le projet ! quelle conception du débat démocratique !»
  • R. Martin : « M. Markarian je ne vous ai pas donné la parole ! (d’un ton menaçant) c’est l’application stricte des textes. »

Mon commentaire : Les aménagements d’un montant de près de 170 000€TTC (168 660€) sont décidés sans information du conseil municipal. Le maire nous dit qu’il a échangé des mails avec les enseignants durant l’été … à notre connaissance le corps enseignant est en vacances à partir des premiers jours de juillet, comme beaucoup d’entre-nous … Elu depuis près de 25 ans, M. Martin a pris l’habitude de décider ce qui est bon pour la commune. Il néglige le rôle dévolu au conseil municipal malgré les dispositions de la loi (voir ci-après) et se dispense régulièrement de l’avis des Saint-Marcais.

Contrairement à ce que conteste M. Martin:

  • l’article L2122-21 du CGCT prévoit que : « … le maire est chargé, d’une manière générale, d’exécuter les décisions du conseil municipal » pour lire l’intégralité du texte cliquez sur : article L2122-21 du CGCT
  • l’article L2122-22 du CGCT : « Le maire peut, en outre, par délégation du conseil municipal, être chargé, en tout ou partie, et pour la durée de son mandat … » pour lire l’intégralité du texte cliquez sur : article L2122-22 du CGCT
  • l’article L2122-23 du CGCT : « Les décisions prises par le maire en vertu de l’article L. 2122-22 sont soumises aux mêmes règles que celles qui sont applicables aux délibérations des conseils municipaux …» pour lire l’intégralité du texte cliquez sur : article L2122-23 du CGCT

Point 5 : Approbation du règlement de la crèche de St Marc : la contribution journalière des parents a augmenté depuis le 1/09/2019 du fait des barèmes nationaux de la CNAF.

  • R. Martin : « … la crèche donne satisfaction aux Saint – Marcais »
  • P. Markarian : « Si la qualité des prestations de la crèche est reconnue, en revanche le nombre d’agréments limité à 18 places est insuffisant pour accueillir toutes les demandes de jeunes parents qui arrivent à St Marc, obligés pour certains de déposer leurs enfants à Vauvenargues ou à Aix… Si votre priorité, c’est la construction d’un court de tennis couvert, la mienne aurait été d’agrandir la crèche
  • R Martin « Votre réflexion d’agrandir la crèche est complètement stupide, de l’agrandir ça poserait des problèmes architecturaux et il n’y a pas nécessité de l’agrandir ! »

Mon commentaire : Depuis environ trois ans, la commune a la chance d’accueillir de nombreux couples ayant de jeunes enfants qui s’établissent à St Marc. Il me parait prioritaire d’offrir une infrastructure répondant aux besoins de la jeunesse Saint-Marcaise sachant que les éventuelles contraintes techniques avec l’Architecte des Bâtiments de France doivent pouvoir être surmontées. La position intransigeante du maire est peu compréhensible …

 Point 6 : Conclusion d’un bail à ferme sur 3,6 hectares de terrains communaux

La commune de St Marc est propriétaire d’environ 40 hectares situés aux « Lamberts » sur le territoire de la commune de Vauvenargues (après le chemin des Ribas, dans la descente vers Vauvenargues sur la gauche), classés en zone naturelle (N) dont 8 hectares en zone agricole (Ap), seulement 3,6 hectares sont exploitables.

  • R.Martin : « la famille Mallesson de Vauvenargues voudrait planter de la lavande et m’a demandé un bail de fermage … la chambre d’agriculture a été consultée sur l’obligation de mettre en concurrence. Ce n’est pas obligatoire, j’ai décidé de ne pas ouvrir la concurrence »
  • P. Markarian : « J’ai échangé sur le sujet avec le maire de Vauvenargues, Philippe Charrin. Si la mise en concurrence n’est pas obligatoire, une concertation avec le maire de la commune voisine aurait été salutaire. Il pouvait proposer des cultures maraîchères pour développer le circuit court de légumes bio. Mais, il m’a dit aussi qu’aucune discussion avec vous n’était possible … compte tenu de vos relations. Je crois qu’il aurait été préférable d’avoir cette concertation. De nombreux champs de lavande sont déjà plantés. Diversifier les cultures aurait été favorable à l’environnement et au développement durable. Cela dit, je n’ai aucune opposition à l’attribution du bail à M. Mallesson et voterai favorablement pour cette délibération.»
  • R. Martin : « Je vais répondre. La ferme des Lamberts est un vieux problème entre les deux communes … jeune maire en 1995,  je me suis déjà « couché » devant le maire de Vauvenargues lors de la vente de la ferme… (haussant le ton d’une voix colérique) le maire de Vauvenargues n’a pas à se mêler des affaires de St Marc !
  • P Markarian : « Je ne voulais pas remuer ces querelles de clocher, il faut dépasser ces vieilles rancœurs M. Martin… »

Mon commentaire : Obnubilé par des chamailleries anciennes, le maire en oublie l’intérêt général. Un jeune agriculteur de Vauvenargues était prêt à prendre le bail. Un producteur local de légumes, privilégiant le « circuit court » signifiait moins de frais de transport, pas de passage au frigo (industriel), des produits souvent moins chers et surtout de meilleure qualité gustative… au plus grand profit des habitants des deux communes. Je déplore l’état d’esprit de M. Martin vis-à-vis du maire de Vauvenargues, qui interdit tout partenariat dans le cadre de relations de bon voisinage.






Article prédédent
5 octobre 2019 à Vauvenargues : départ en retraite des postiers
Article suivant
Elaboration partielle du PLU, les dessous du dossier ...




29 Commentaires

Oct 10, 2019

Chers Saint Marcais et chères Saint Marcaises,
Je vous remercie pour votre soutien et pour l’ensemble de vos commentaires très pertinents, lucides et révélateurs d’un besoin de changement. J’ai également reçu par mail de nombreuses observations et propositions que les auteurs ont choisi de ne partager qu’avec moi, ce que je respecte.
Enfin, je n’ai pu valider la publication, du fait de leur formulation excessive, de témoignages parfois poignants révélant souvent des souffrances ou de la colère, générées par des prises de décisions injustes ou abusives (vécues comme telles) du maire actuel. En les rendant publiques, ma qualité de directeur de publication m’exposait à des poursuites pénales que M. Martin n’aurait pas hésité à engager.
Les commentaires ont aussi mis en lumière des attentes fortes d’évolution du mode de gestion de la commune en faveur :
– d’une réelle transparence de l’action municipale, de la participation effective des Saint Marcais aux principales décisions structurantes de la commune, ou encore d’une véritable pratique de la démocratie locale respectant le rôle du conseil municipal ;
– de l’exigence d’exemplarité, d’honnêteté et d’impartialité attendues des élus au conseil municipal et notamment du premier d’entre eux, le maire.
Parmi les réflexions les plus soutenues figurent l’attachement quasi viscéral de certains habitants à leur cadre de vie et à l’impératif de protection des paysages et de l’environnement naturel de la commune.
D’autres observations ont confirmé des besoins pratiques comme l’agrandissement de la crèche (dont le maire ne veut pas).
D’autres commentaires ont déploré les montants démesurés de certaines dépenses d’équipements sans rapport avec le nombre de bénéficiaires potentiels.
Plusieurs Saint Marcais souscrivent aussi à l’idée de développer des partenariats intelligents avec la commune voisine de Vauvenargues sur les sujets communs comme la sécurité incendie, par exemple.
Sachez que toutes vos suggestions, vos propositions et même vos critiques sont autant d’aiguillons pour notre réflexion dans la perspective des prochaines échéances électorales des 14 et 22 mars 2020 … .
Avec l’expression de mes sentiments dévoués
Patrick Markarian


Oct 09, 2019

Pendant une conversation récente avec un entrepreneur du BTP j’étais frappé par les observations qu’il faisait concernant ses expériences avec de nombreux maires rencontrés pendant ses activités professionnelles.
Il me disait que pas souvent il rencontrait des maires qui étaient excessivement autoritaires avec leur entourage et que cela empirait avec l’âge et la durée de leur mandat. Il enchaînait après en parlant d’autres dégâts sur la personnalité engendrés par l’habitude du pouvoir.
Il paraît que l’être humain ne résiste que difficilement aux tentations du pouvoir telles que l’autoritarisme, l’abus de pouvoir, la surestimation de soi-même, et ne parlons pas de la magouille toute simple.
Dans notre cas, ici dans la commune de Saint Marc, j’ai entendu de nombreux témoignages qui allaient dans le même sens.
Pour les prochaines élections, bien qu’il soit un peu tard, je voudrais donc faire une proposition :
Limiter dorénavant le nombre de mandats à deux pour le poste de maire.


Oct 07, 2019

Il me semble justifié aujourd’hui de dire Merci à Patrick Markarian et Corinne Legras pour le courage et la dignité dont ils font preuve durant les conseils municipaux.
Nous regrettons qu’il n’y ait pas plus de saint-marcais présents à ces conseils pour les voir défendre nos intérêts face à un maire bafouillant et caractériel. Il m’ a été rapporté que ces 2 élus ont eu a subir diverses représailles de la part de Mr Martin. Comment est-ce possible et tolérable ?


Oct 07, 2019

Que de commentaires suscités par cette retransmission de Conseil Municipal au demeurant fort interessante.
Nous sommes face à un maire qui n’a plus les compétences nécessaires pour gérer sa commune et qui surtout se retrouve très seul après le récent départ de sa Directrice Générale des Services ( Nada) qui même elle, a quitté le navire sentant le vent tourner.

Malheureusement pour les administrés que nous sommes, aucun autre DGS n’a voulu venir travailler à St Marc aux cotés du sulfureux Régis Martin dont la réputation n’est plus à faire. Nous avons donc hérité d’une jeune fille de catégorie C pour remplacer une fonctionnaire expérimentée de catégorie A ….. Quelle humiliation pour le maire … et quel gâchis pour notre commune.

Une fois de plus, cela va être encore les Saint Marcais qui vont en subir les conséquences -Nous avons une mairie dont l’organisation et le fonctionnement ont 20 ans de retard et cela ne va pas aller en s’arrangeant . Espérons que les prochaines élections permettront de changer cela …


Oct 04, 2019

Une démocratie gérée avec despostime par un maire qui muselle ses conseillers et soumet ses administrés.

Attention nouveaux St Marcais ne faites pas confiance en la parole de M. Martin, il y a généralement un retour de bâton.

On a hâte que la lumière soit faite sur ses agissements par la PJ et que les urnes nous offrent des jours meilleurs.


Oct 04, 2019

Quand on lit tous ces commentaires on n’a qu’une envie c’est de dire :
«  Que cela est bien dit ! »
Bravo à tous
Oui il faut ouvrir les yeux et répandre sur la commune les agissements de notre maire
Quand on parle travaux mes cheveux se dressent sur la tête je n’ai qu’une peur c’est que l’on nous annonce la construction d’une piscine olympique !! Ou d’un vélodrome
Oui, pourquoi pas au point où nous en sommes ..
Par curiosité reprenez le Petit St Marcais de 2015 le n* 31 page 2/3
Monsieur Martin annonçait des zones constructibles avec un minimum parcellaire de 2000m2 , une urbanisation modérée , une préservation de l’environnement, aucune possibilité de construire des lotissements ….
Qu’en est il aujourd’hui !!??
C’est tout le contraire
On nous parle même de construction de logements sociaux alors que cette obligation ne concerne que les communes de plus de 3500 habitants
Ne marchons nous pas sur la tête ??
On nous ment tous les jours
Si l’on veut conserver notre petit coin de paradis déjà bien écorné agissons les municipales sont bientôt la
Ça suffit passons à autre chose


Oct 04, 2019

De tous les agissements de M. Martin, le plus grave est certainement le bidouillage du PLU pour des intérêts privés. Le Maire a fait passer sa propre parcelle, la parcelle numérotée AM193 en zone constructible, la SEULE de tout le quartier du Plan de Lorgue.
Encore plus grave, il a fait passer une parcelle lui appartenant de 4000 m², la parcelle AM512, de zone naturelle dans le POS à zone constructible dans le nouveau PLU. M. Martin avait acheté cette parcelle non constructible dix ans auparavant pour une poignée de figues. Le gain de l’opération est à minima de 1 400 000 euros.
Comment M Martin a-t-il pu penser un seul instant que ni les Saint Marcais, ni ses voisins du plan de Lorgue, ni la justice n’y verraient que du feu ?
(encore merci M. Markarian pour cet espace de liberté, le seul dans le village)


Oct 04, 2019

C’est hallucinant. On se croirait dans un film macabre. Le maire a peur des ses ouailles qui apparemmant ont des raisons de le menacer au point où
il n’ose plus faire un conseil municipal sans protection policière. C’est ça la petite commune à la campagne dans un cadre paradisiaque qui en plus
serait « la plus riche commune des B. du Rh. »? Pourquoi les habitants seraient-ils si mécontents de leur maire qui pourtant les gâte avec de nombreux projets, les uns plus somptueux que les autres? Même si l’un ou l’autre chantier tarde des mois et des mois à être fini?
Ce maire doit savoir mieux que nous pourquoi il doit se protéger. Est-ce qu’il aurait mauvaise conscience, mais alors là une très mauvaise conscience?
A lui de nous l’expliquer lors du prochain discours, peut-être à l’occasion du « Beaujolais Nouveau? »


Oct 04, 2019

Un grand merci à M MARKARIAN pour nous informer des agissements de M Martin.
Peut-être le maire sent la fin proche.
J’espère que les St Marcais se réveillent et votent pour le changement.
C’est notre seul pouvoir face à un maire qui ignore la démocratie, fait régner la suspicion,
aime semer des rumeurs sur des administrés qui ne sont pas en accord avec lui.
Tout ceci est désolant et triste pour une commune qui pourrait vivre en harmonie.


Oct 04, 2019

Heureusement que nous avons Mr Markarian pour nous informer des décisions totalement ubuesques du maire. Ses réalisations et projets, totalement en inadéquation avec les besoins et attentes des Saint-Marcais, démontrent une folie des grandeurs, et une véritable mégalomanie. On pourrait en rire si ce n’était sans conséquences et sans être financé par nos impôts.
On s’interroge également sur l’utilité de ses adjoints et conseillers municipaux qui semblent plus que bienveillants et bien timides face aux agissements paranoïaques et les diatribes du maire.
L’ambiance que ce dernier distille sur notre commune est détestable, et quand il sort de son bureau-bunker, c’est toujours pour épier, dénoncer, voire agresser verbalement. L’information , la discussion, l’échange, la consultation auprès des Saint-Marcais est totalement inexistante et impossible avec lui et son équipe.
Bien heureusement, le calendrier électoral va nous permettre de mettre fin bientôt à la « tyrannie » qu’il exerce sur notre commune !


Oct 03, 2019

Donc il apparaît à la lecture du compte-rendu de Monsieur Markarian:

1° KEKIVOUSAVEZ est de plus en plus égal à lui-même ce qui surprendra de moins en moins de monde.

2° Que Monsieur Markarian n’est pas l’opposant systématique et primairement négatif que l’ON veut bien nous présenter.

3° Qu’il est aussi une force de propositions a) réalistes et pragmatiques : cf. ses « réserves » sur les travaux tennis ….sur la piste de danse polyvalente pour les « soirées de Saint Marc » peut-être pas prioritaires….et en tout cas moins qu’un meilleur accompagnement des seniors etc. etc.

b) « humanistes » en privilégiant l’indispensable agrandissement de la crèche et ce faisant prendre en compte la vie quotidienne des Saint Marcais plutôt qu’esbroufer (néologisme) en refaisant The famous and quite expensive Club house où l’on se rencontre entr’amis.

c) républicaines et éclairées : cf. tout le travail fait au sujet des irrégularités du P.L.U. et sur l’arbitraire du classement d’une grande partie de la commune en zone F1 (avec cependant , reconnaissons ce mérite à l’élu du conseil municipal, quelques enclaves fort judicieusement et OBJECTIVEMENT délimitées !!!). Décision intempestive et irréfléchie dont les conséquences ont été découvertes par plusieurs d’entre nous avec une stupéfaction très vite devenue colère quand ont été comprises les conséquences sur la valeur (moins value) du patrimoine foncier .

d) inscrite dans la modernité : quel dommage que nous ne puissions pas avoir à nos portes un producteur de légumes qui, en favorisation un circuit court, contribuerait à donner à notre commune un « label écologique ». La lavande c’est beau mais celle qui désormais poussera selon moi de façon un peu anecdotique sur notre territoire n’aura sans doute pas le même impact économique que des cultures plus variées. Paradoxalement aussi pas le même impact esthétique . Quand l’intensité du bleu qui dure à peu près deux mois disparaît, après la récolte les champs sont, à mes yeux, un peu tristes. Des parterres de légumes habilement alignés présentent une variété et des variations s’étalant sur plusieurs mois . Il y aurait eu un jardin à la place d’un champ.

Saint Marcais inscrivez-vous…… inscrivez-nous dans la modernité .

Un électeur parmi d’autres.
.


Oct 03, 2019

VIVEMENT LES ÉLECTIONS !!!!!


Oct 03, 2019

Au delà même de la question des choix politiques, qui semblent au demeurant peu éclairés et à l’évidence sans lien avec la poursuite de l’intérêt général, ces conseils doivent être éprouvants…
Vous avez du courage… et de la tenacité ! Espérons qu’elle soit récompensée !


Oct 03, 2019

La haine que voue M Martin au Maire de Vauvenargues est affligeante et pathologique.
Par son attitude, il pénalise notre commune et la vallée.

Il est inconcevable que les 2 CCFF celui de Vauvenargues et de Saint Marc ne puissent travailler ensemble. M Henry le sait mais par peur de subir les foudre du Zeus il s’écrase …
La sécurité des St Marcais face aux risques feu est bien plus importante que les haines maladives d’un édile aveuglé par sa folie, surtout quand la moitié de nos habitations sont placées en zone feu F1 .

M Martin, arrêtez d’insulter ceux qui ne pensent pas comme vous. Le jour où vous serez capable de présider un conseil municipal sans être tout rouge, baver partout et sans trembler vous pourrez critiquer vos voisins Maires. Les conseils municipaux de Vauvenargues sont un lieu d’échanges et de discussions où les divergences s’expriment intelligemment. Vous n arrivez pas à la Cheville de M Charrin qui lui n’a pas de policier municipal en conseil pour le garder !!!


Oct 03, 2019

M Martin n’est plus en état de gérer sa commune. C’est un constat indéniable que l ‘on apprécie ou non le personnage .

Zéro vision et des dépenses pharaoniques engagées durant ces 2 derniers mandats :
extension de cimetière la plus chère des BDR, salle des sports, plateau sportif, aire de jeux pour les enfants, abris poubelles, rond point, des choix d’assainissement « au favoritisme » coutant plusieurs centaines de milliers d’euros pour desservir 3/4 maisons , dépenses de PLU ….

La mise en sécurité de la RD10, la lutte contre les incendies, la propreté, les cheminements doux, les extensions écoles et crèches, l’accompagnement de séniors , un PLU juste pour TOUS …. ne sont pas prioritaires pour ce maire qui préfère faire le beau auprès d’actrice ou humoristes, ou parader à la sortie de l’Ecole et de la crèche, et qui promet monts et merveilles aux nouveaux arrivants . VOTEZ POUR MOI !!!!

M Martin est en campagne, mais avec tout ce que l’on sait sur lui qui peut encore vouloir faire partie de son équipe si ce n’est pas intérêt personnel ??


Oct 03, 2019

« la vie ce n’est pas d’attendre que les orages passent,mais c’est d’apprendre a danser sous la pluie » disait Sénèque.
Pluies de menaces,pluies d’avertissements ,pluies d’intimidations d’expulsion!!! .

Mr Markarian et l’opposition sont devenus des Maîtres dans l’art de danser la polka, la valse ou le tango pour faire face a l’agressivité et l’autoritarisme du Maire et surtout à son exercice d’un pouvoir solitaire et discrétionnaire à la » limite de la légalité » sur le rôle et les fonctions du Conseil Municipal et sur les procédures des Marchés Publics .

Quand à son  » vieux conflit » personnel avec l’ancien Maire de Vauvenargues ,décédé il ya 10ans ….,que Mr Martin continue d’entretenir,
cela relève plus de pathologies qui nous échappent ,empêchant une qualité de relations normales entre les 2 communes.

Allez ,il est temps que le beau temps et le soleil reviennent sur notre belle commune .

Tous les ST MARCAIS en ont la possibilité et le pouvoir dans 6 mois


Oct 01, 2019

3 points nous prouvent chaque jour l’obscurantisme dont fait preuve notre Maire.

1/ Lors des soirées deSaint Marc , j’ai constaté l’abattage de chêne plus que centenaires dans la cour de l’école.

Je ne pense pas que ce soit pour le bien être de nos enfants qui profiteront bien du soleil aux heures chaudes….
Cet abattage sauvage ne serait-il pas plutôt dicté par la nécessité d’une vision plus large sur les soirées  » somptueuses » de St Marc ?
Et si des travaux étaient entrepris dans la cour de nos écoliers , ne serait-ce pas pour assurer le confort des intermittents du spectacle …..

2/ Je nous met aussi tous en garde et particulièrement les nouveaux arrivants sur les méthodes d’un Maire qui a la particularité de mettre ses administrés en position de redevable à son encontre.

Les éventuelles faveurs qu’il accorde sont en fait une mise en scène dénuée de tout fondement, et si soit disant elles existes ce n’est que dans l’esprit d’un Maire confondant l’idée qu’il se fait de ses propres droits avec ses devoirs de premier magistrat de la commune .

Je tiens a rappeler que le droit français est valable pour tous.

3/ A propos de droits et devoirs :

De longue date notre 1er magistrat fait passer en priorité ses propres intérêts occultant ses devoirs envers ses administrés.
Il a l’outrecuidance de dire que » le PROCUREUR DE LA REPUBLIQUE est incompétent , que les magistrats sont tous corrompus  »

ATTENTION Mr Martin, vos affaires intéressent grandement la justice et qu’adviendra-t-il de vous quand vous n’aurez plus « l’immunité »dont vous vous targuez…… Vous risquerez d’en perdre le sommeil ( si ce n’est pas déjà fait )


Oct 01, 2019

Chers St Marcais

Il faut reconnaître qu’a ce dernier Conseil Municipal Mr Markarian n’a pas manqué de cran. En effet seul représentant d’opposition et seul face à tous les autres élus.
Élus approuvant la totalité des propos de Mr Martin sans emettrent une seule opinion pouvant sortir de leurs cerveaux,levant leurs yeux au ciel avec un air goguenard à chaque intervention de Mr Markarian.
Mesdames élues faisant de petites messes basses entre elles,n’oubliant pas de fustiger le public s’il fait de même N’oublions pas de saluer le stoïcisme de Mr Leriche notre garde champêtre obligé à faire le planton pendant des heures pour protéger la personne de Regis Martin……..On se demande de quoi ? De qui ?


Oct 01, 2019

Monsieur le Maire fait courir le bruit que les élus de l’opposition n’ont aucune proposition concrète à proposer et sont dans la critique permanente à l’égard des disposition prise par le conseil municipal ( si tenté qu’il y en ait un….. )

A la lecture de ce compte rendu, Mr Marckarian nous apporte la preuve qu’il n’en est rien et que sont seul but est le bien être de TOUS en votant objectivement sur les points positifs et apportant des solutions positives ou critiques sur les dérapages découlant de l’incompétence d’un Maire à bout de souffle.

Le but de Mr Marckarian est de plus en plus clair dans mon esprit et celui d’un grand nombre de Saint Marquais :

Mettre un terme aux agissements incontrôlables du Maire et rendre à la commune son statut de village ou il fait bon vivre….

La balle est maintenant dans le camp de tous les administrés qui ont tous leur mot à dire

Longue vie à nos enfants dans un havre de paix que l’on aura su protéger . C’est notre priorité et notre devoir.

Bien à vous tous


Oct 01, 2019

Je perçois M. Martin très différemment maintenant lui qui parait si aimable …
Il m’a dit que M. Markarian était toujours critique et ne proposais jamais rien, c’est complètement faux j’ai pu constate qu’il avait adressé plusieurs lettres proposant au maire de faire vraiment participer et associer la population à l’écriture du PLU en 2015 et qu’il voulait plus de transparence sur le réseau d’égout. Le maire n’a pas répondu et en plus aujourd’hui il ne veut pas communiquer les plans ! c’est du jamais vu…
La commune doit être administrée de manière plus ouverte avec une information et une communication honnêtes.
Un grand merci à M. Markarian, très méritant, face à M. Martin qui semble sérieusement abuser de ses pouvoirs. Il faut reconnaitre que sans lui toutes ces informations resteraient cachées.


Oct 01, 2019

Merci pour ces informations
Une attitude médiocre
De l’urbanisme d’opportunisme sans véritable réflexion autre que d’organiser des coups pour ses amis ,c’est vrai que cela devient perceptible .
La commune s’enlaidit sournoisement mais sûrement .


Oct 01, 2019

Avant tout, je tiens à remercier Mr Markarian pour son courage, sa perspicacité et son honnêteté pour défendre les intérêts des Saint-Marcais face au « terrorisme » développé par le maire Martin face à ses opposants.
Chaque séance de conseil municipal devient insupportable, où le premier élu de la commune donne un spectacle lamentable, ne respectant en rien de ce que devrait être une démocratie dans une petite commune comme la nôtre.
Sans Saint Marc Autrement, nous ne saurions rien des folies dépensières, de l’acharnement systématique à l’égard de ceux qui ne partagent pas son point de vue et des attitudes scandaleuses du maire.

Pour ceux qui connaissent ce personnage, son ego démesuré, son incapacité à dialoguer, sa folie des grandeurs, son coté plus que médisant et méprisant sur les Saint -Marcais, ne sont pas nouveaux, mais visiblement ne s’arrangent pas avec l’âge ! Les nouveaux arrivants tombent en général dans son piège tendu, où rime services contre voix futures.

Il faut savoir qu’il est maintenant quasiment rejeté et haï par toutes les instances et communes du pays d’Aix.

Alors, il est grand temps de lui indiquer la porte de sortie !


Sep 30, 2019

L’autoritarisme du citoyen maire est effarante…

De plus, sa gestion du sol « au coup par coup » est plus qu’inquiétante … Rappelons que certaines zones du PLU ont été mises par M Martin en zones urbaines bien que non reliées à l’assainissement mais simplement reliables …»

J’insiste:

UNE MUNICIPALITE QUI NE PRENDS PAS EN COMPTE LES BESOINS DE L’ENSEMBLE DES ADMINISTRÉS EST UNE MUNICIPALITÉ DÉFAILLANTE…

Il faut la changer…


Sep 30, 2019

Bonjour à tous

Je ne commenterai pas les propos de Mr Markarian qui ont le mérite de nous éclairer sur la gestion de notre commune.

Incompétence permanente de l’équipe municipale. C’est de notoriété publique , le problème est que cela prend des proportions hallucinantes.

Des élus de la majorité incapables d’émettre une quelconque opinion, donner un avis, ou interpeller le Maire sur ses dérives , laisse ce dernier libre de ses choix allant généralement dans le sens de ses propres intérêt .

le Maire est le seul maitre à bord.

Atteint d’une ivresse spéculative et persuadé de son impunité , il a l’ambition de façonner la commune à son image par des dépenses somptueuses ne faisant pas forcement l’unanimité auprès de ses administrés.

S O S : que va devenir notre havre de paix ; une proche banlieue d’Aix avec un engorgement du CD10 aux heure de pointes ?

Les feux tricolores, toilettes publiques , immeubles , parkings payants , etc.. arrivent à grands pas si rien n’est fait pour arrêter cette folie.
Et nos impôts locaux …..

Nous sommes tous responsable de laisse un seul homme décider de tout et de l’avenir de nos enfants.

Un acte citoyen peut nous permettre de voir l’avenir avec plus de sérénité .
C’est à ce jour la seule alternative pour mettre un terme à une forme de dictature.
Pensons-y le jour ou il faudra glisser un bulletin dans une urne……..

Bien à vous


Sep 30, 2019

Déplorable ce M. Martin ! Toujours égal à lui-même ! Il se cache derrière son statut d’élu et se permet d’oublier ce qu’est la vraie démocratie. Jusqu’à présent, il n’a pas eu de sanctions pour ses agissements imposant SA loi? Mais attention, la Justice pourrait bien se mettre en marche un de ces jours…


Sep 30, 2019

N y a t il pas déjà eu des travaux de réamenagements internes dans la cour de l ‘école de Saint Marc en 2016 ? A vérifier .
Bonne initiative pour s assurer du bien être de nos enfants…
Mais une vision à moyen terme des projets serait la bienvenue pour rentabiliser et éviter de dépenser – sans regarder sur le dos des contribuables.

Transparence et travail d équipe…. avancer tous ensemble d un commun accord et dans l intérêt de tous – serait tellement mieux.


Sep 30, 2019

PAS DE NECESSITE D’AGRANDIR LA CRECHE ????? Comment M Martin peut-il à ce point méconnaître sa commune pour juger STUPIDE la réflexion de M Markarian sur la crèche au motif que cela poserait des problèmes architecturaux
Martin a t-il oublié le nombre de bébés qu’il a du refuser à la crèche ? Sans compter le bébé accepté puis refusé au dernier moment laissant les parents désespérés ??? Avant de dépenser des sommes colossales pour des travaux sur la cour d’école, on pense aux agrandissements nécessaires futurs. C’est juste du bon sens . Ca s’appelle bien gérer l’argent des ses administrés.

La construction d’une vingtaine de villas et d’un petit immeuble en zone classée face à la cour d’école (permis en instruction) ne vont eux, pas dénaturer l’architecture et compliquer la circulation???

M Martin prend vraiment les saint-marcais pour des idiots. A t-il au moins idée du nombre de logements supplémentaires possibles (donc enfants) à cause de son PLU stupide qui permet de construire à outrance sur certaines zones et classe plus de 50% des zones habitées de la commune en zones feu inconstructibles .


Sep 30, 2019

J’ai relu par 2 fois le passage sur la cour d’école – Une première tranche de travaux à 85KE HT ( à combien la 2 ème ??) pour le pluvial, une clôture, des jeux pour enfants et refaire un accès qui servira AUX SOIREES DE ST MARC !!! En quoi les St Marcais doivent-ils dépenser des sous pour les soirées de ST Marc ( fréquentées pour majorité par des non St Marcais et conçue par une association subventionnée 10 000 euros par la commune ) ???? + 55 550 euros encore pour des jeux le peu d’ enfants de la maternelle + jardins d’enfants des Bonfillons !!
M Martin marche -t-il sur la tête ???

Ce n’est pas la réflexion de M Markarian qui est stupide à propos de l’agrandissement de la crèche, c’est la réponse du maire qui l’est !
Aucune vision


Sep 30, 2019

Martin dilapide l’argent des Sant Marcais …

Je suis effarée d’apprendre à la lecture de ce compte rendu les sommes dépensées pour des jardins d ‘enfants et un plateau sportif … sans compter les plus de 80KE dans un abri poubelles hors norme aux Bonfillons qui se transforme en piscine les jours de pluie ou l’obligation de casser l’assainissement mairie et le refaire pour le club House du Tennis !!
N’y a t-il plus personne aux travaux pour contrer les erreurs de M Martin ?
De quoi à peur le maire pour refuser systématiquement tout dialogue en conseil municipal, seule source d’information des Saint Marcais. Si le maire ne veut pas échanger, dialoguer et répondre aux questions qu’il démissionne c’est son job .
Que Monsieur Galinier s’abstienne de ses commentaires déplacés et contraire à la démocratie – Nous savons tous que si il est au Conseil et défend avec autant de ferveur le maire ce n ‘est pas pour l’intérêt général comme M Lechten et Mme Sautreau !
Pourquoi faire payer aux St Marcais des heures de policier municipal pour seulement 4 élus d’opposition dont 2 femmes ? – Quand à l’épisode de non communication des plans de recollement j’en reviens toujours pas – la lecture des échanges mail avec le 1 er adjoint est jubilatoire ! Soit Monsieur Martin ment soit M Henry soit M Lechten, soit les 3 !! ;+)))



Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *



En savoir plus
5 octobre 2019 à Vauvenargues : départ en retraite des postiers
Le 5 octobre 2019 à Vauvenargues : pot de départ en retraite des postiers Les trois agents du bureau de poste de Vauvenargues...